Chroniques - Livres·Drames·En livres

Absences de Lauren Oliver, un drame et un thriller psychologique adolescent étonnant

Absences va renverser toutes vos certitudes sur la littérature pour adolescents ! Ce n’est pas une simple histoire tranche de vie ou une romance banale. Mais plutôt un thriller adolescentDans Absences, Lauren Oliver nous livre une intrigue dramatique avec des thèmes peu évoqués en littérature ado, à savoir la dépression et les maladies psychiques. Perte d’identité, suspicion, amour brisé… Le roman prend vite des allures de thriller psychologique à mesure qu’on avance dans la peau des deux personnages principaux, Dara et Nick, deux soeurs au destin tragique. Lauren Oliver a écrit Absences d’une manière si particulière que l’on ressent le besoin de revenir au début une fois la révélation finale dévoilée, pour comprendre tout ce que l’on a raté jusque-là…

Couverture VF d'Absences de Lauren Oliver

Titre : Absences

Titre VO : Vanishing Girls

Auteur : Lauren Oliver

Edition en anglais : Harper (2015)

Edition VF : Hachettes (2015)

Genre : Thriller adolescent

Origine : Etats-Unis

Pages : 384 (VF), 418 (VO)

Résumé

Nick et Dara, deux sœurs, deux personnalités, mais un lien très fort.

Leur équilibre va être mis en danger par le divorce de leurs parents. Puis, un accident de voiture. Nick qui était au volant a tout oublié et s’en sort visiblement indemne physiquement. Dara garde des séquelles et se rappelle de tout…

Avis

Le double point de vue

Dans Absences, nous suivons Dara qui a du mal à se remettre de l’accident de voiture qu’elle a eu avec sa sœur Nick. Le roman est également raconté du point de vue de Nick, environ un chapitre sur deux. Une double point de vue qui ne nous surprend pas vraiment au début du livre et à propos duquel on ne se pose pas de question. Sauf, que cette structure de chapitres va s’avérer bien plus importante dans l’histoire.

En plus de cette alternance de points de vue, il y a aussi un Avant et un Après l’accident et des ellipses temporelles qui donnent un souffle particulier à l’intrigue.

L’histoire mélange le mystère autour de l’accident des deux sœurs avec la disparition de la jeune Madeline Snow. Lauren Oliver fait preuve d’originalité et intègre dans son livre d’autres éléments que le texte comme des captures d’écran de publications de blogs, des messages provenant de réseaux sociaux et des photos de Dara et Nick par exemple.

Un drame familial et un thriller psychologique

Au début, tout semble indiquer qu’on lit un drame familial : deux sœurs qui sont sorties vivantes d’un accident. Nick s’en est bien tirée et reprend sa vie comme avant, multiplie même les frasques et récupère quelque peu sa joie de vivre. Pour Dara, c’est une autre histoire. L’accident lui a laissé des séquelles physiques puisqu’elle s’est retrouvée défigurée.

Deux éléments à retenir : la défiguration et l’altération d’une identité, puis la culpabilité de Nick qui se sent responsable.

Par la suite, le roman prend une tournure différente : de la romance on passe au thriller psychologique.

Pourquoi thriller ?

Parce que Nick va se lancer sans tarder à la recherche de Dara qui semble avoir disparu on ne sait où en laissant un message énigmatique à sa sœur. En parallèle, on suit l’enquête sur la disparition d’une fillette nommée Madeline, intégrée en filigranes au roman. Qui a enlevé Madeline ? Les deux disparitions peuvent-elles être liées ?

Pourquoi psychologique ?

Parce que nous savons que Nick et Dara ont vécu un drame qui a laissé des traces. Mais je ne peux en dire plus sur cette dimension de l’intrigue sans vous spoiler, alors je préfère vous laisser dans le suspense.

Parlons de suspense justement

Il monte crescendo à mesure qu’on approche de la fin. Et à mesure qu’on approche de la fin, on se pose de plus en plus de questions. On remet en cause l’intégralité du roman, tout exactement depuis le début. On doute de tout et de tous.

Une relation entre sœurs compliquée

Avant l’accident, Nick et Dara étaient proches et s’aimaient énormément. Depuis, elles se sont éloignées.

Cette relation se trouve également entachée par l’attirance de Dara pour Parker, l’ancien meilleur ami de Nick… Lui et Dara travaillent à Fanland, un parc d’attractions où ils se retrouvent très souvent pour passer des moments ensemble. Leur relation sort petit à petit du cadre amical. Depuis l’accident, Nick s’est éloignée de son meilleur ami mais a toujours des sentiments pour lui. Ce qui complique légèrement sa relation déjà tendue avec sa sœur.

La relation entre Dara et Nick est particulièrement troublante et on comprend vite que celle-ci est marquée non seulement par un amour inconditionnel, mais aussi par une jalousie maladive.

Pourquoi lire Absences de Lauren Oliver ?

Parce que la fin remet en cause tout le roman

Ce qui démarre comme une romance et un drame familial prend des airs de thriller psychologique. Alors qu’on pensait suivre une simple enquête, un malaise s’installe sans que l’on sache trop ni pourquoi ni comment. On comprend rapidement que quelque chose cloche et sonne faux. A vous de découvrir pourquoi…

Il faudrait lire deux fois le roman pour véritablement comprendre ce qu’il se passe. Le relire en connaissant déjà la conclusion finale serait intéressant et permettrait une analyse bien plus profonde. Mais cette fois, il serait impossible de ne rien dire sans tout dire.

Parce que c’est vraiment bien écrit

Lauren Oliver sait comment tenir un lecteur en haleine : un style direct, à la première personne et deux points de vue différents.

Bien qu’il s’agisse d’un roman ado, l’auteur sait développer un style particulier qui nous transporte totalement dans l’histoire. Sans forcément avoir recours à de nombreux procédés littéraires, elle nous arnaque complètement. Et on ne s’en rend absolument pas compte avant la fin ! Où là on se dit qu’elle a vraiment joué avec nous.

C’est un livre agréable à lire, très fluide et sous une apparence simple et divertissante, l’écriture est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Quoiqu’il en soit, la conclusion finale est là : le roman se clôt sur une mise à plat de la relation entre Dara et Nick.

Ce qui m’a plu :

Le rythme saccadé vers la fin du roman comme si on était dans une course contre la montre pour découvrir la vérité

Le dénouement très surprenant mais qui aurait pu être encore plus développé

Le personnage de Parker, qui malgré tout, réussit à surmonter l’épreuve de l’après-accident et se révèle un véritable soutien pour Nick et Dara

Ce que j’ai moins aimé :

La confusion apportée par la temporalité du livre : un coup un flashback, ensuite le présent, sans de vraies transitions

Les sujets abordés comme la dissociation de la personnalité, la dépression, la relation fraternelle, l’expérience post-traumatique d’un accident de voiture et les étapes de reconstruction personnelle sont tous intéressants, mais pas assez approfondis.

Un beau roman que Lauren Oliver marque d’un coup de théâtre impensable. Un véritable page-turner qui m’a totalement happée. Tout se joue sur un élément, un seul, qui nous est caché jusqu’à la fin et sans ça, le roman n’aurait pas eu le même intérêt, c’est certain.

♠♠♠♠

Couverture originale en anglais d'Absences de Lauren Oliver
Couverture VO

Lauren Oliver a également publié la trilogie dystopique pour adolescents Delirium qui a rencontré un beau succès. C’est aussi l’auteur de Before I Fall (adapté au cinéma) et de la duologie Replica.

Son site regorge d’articles intéressants et vous y trouverez la liste de tous ses romans (adulte, adolescent, jeunesse).

Je vous invite à aller lire la présentation d’Absences sur le site de Lauren Oliver.

Si vous avez aimé Absences de Lauren Oliver, vous aimerez :

Nous les menteurs d’E. Lockhart (We Were Liars)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s