Chroniques - Livres·En livres·Général

Chronique – Orange is the New Black, le livre témoignage de Piper Kerman

Difficile de passer à côté de la série Orange is the new black, même quand on ne la regarde pas. Piper Kerman, alias Piper Chapman dans la série américaine, est une ancienne détenue du camp de Danbury, situé dans le Connecticut. Dans son livre autobiographique, Piper se confie sur son incarcération sans filtre et en toute simplicité, à travers des anecdotes et témoignages sur la vie quotidienne d’une prison pour femmes.

Orange is the new black, le livreTitre : Orange is the new black

Auteur : Piper Kerman

Edition en anglais : Spiegel & Grau

Edition VF : Presses de la cité

Date de parution : 2014

Genre : Autobiographie, témoignage

Origine : U.S.A

Pages : 396 (VF), 298 (anglais)

 

Résumé

Piper Kerman est une jeune femme comme tant d’autres : elle a un emploi, un compagnon, une famille aimante. Elle est très loin de la jeune casse-cou qui avait livré une valise d’argent pour un trafiquant de drogues dix ans plus tôt. Mais le passé l’a rattrapée. Condamnée à quinze mois d’incarcération dans une prison pour femmes du Connecticut, la jeune cadre dynamique de bonne famille devient le matricule 11187-424. Le choc est brutal.
De sa première fouille corporelle à sa libération, Piper Kerman apprend à naviguer dans cet étrange univers aux codes absurdes et aux lois arbitraires. Elle rencontre des femmes issues de tous les milieux, qui la surprennent par leur générosité, leur humour et leur ouverture d’esprit.
Déchirant, drôle et parfois rageant, le récit de Piper Kerman nous offre un témoignage rare et précieux sur le quotidien des détenues américaines. Car c’est en grande partie pour elles que Piper a écrit ce livre : pour témoigner au nom de toutes celles qui n’ont pas la possibilité de s’exprimer.

4ème de couverture

 

Avis

Je n’ai pas vu la série Orange is the new black. Mais le livre m’a tout de suite interpellée. J’étais très curieuse d’en savoir plus sur le fond de l’histoire. Le fait que la série soit basée sur une histoire vraie m’a réellement intriguée. L’univers carcéral féminin n’est pas très courant au cinéma et à la télévision, en tout cas beaucoup moins que le milieu masculin. Pourtant, il existe quelques séries sur les prisons pour femmes qui mériteraient d’être mentionnées comme Unité 9 (Québec).

Une histoire vraie

Ce livre… Comment expliquer. Je l’ai lu d’une traite. Il est tellement bien écrit, la plume de l’auteur est formidable, on se croirait parfois dans une fiction, et non dans un témoignage de vie. Pourtant, le livre est bien une autobiographie centrée sur Piper Kerman et ses co-détenues. Elle raconte son histoire avec sensibilité. J’ai accroché au style, à sa façon de conter les choses et surtout à sa personnalité forte et courageuse.

 

Les femmes en prison aux Etats-Unis

Avec son livre, Piper Kerman ne cherche pas à se plaindre de sa situation. Elle met en lumière les conditions d’emprisonnement des femmes aux Etats-Unis et évoque l’impossibilité et les difficultés de réinsertion pour certaines. On comprend vite que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne !

Le roman nous en apprend beaucoup sur le milieu carcéral des femmes aux Etats-Unis et notamment sur les relations matons-prisonnières ou encore entre les femmes incarcérées, la lutte de Piper pour ne pas sombrer, son procès et toutes les étapes à franchir pour avancer dans la vie malgré tout.

Le livre est rempli d’anecdotes, de scènes et de dialogues authentiques et quelque fois très drôles. Il change la vision que l’on peut avoir sur les femmes en prison et surtout remet en cause le système américain sans pour autant jeter entièrement la pierre au gouvernement. Ce que j’ai aimé, c’est que Piper ne se fait pas passer en victime. Loin de là. Elle assume ses fautes et accepte de les payer pour mieux s’en sortir après.

Elle nous raconte sa vie quotidienne en prison, les petits passe-droits, les tuyaux passés d’une femme à l’autre, les fouilles, ses émotions, mais aussi le ressenti et le vécu des autres détenues pour qui elle a en partie écrit ce livre.

Si vous aimez la série, je vous conseille fortement le livre ! Piper Kerman parle de ses erreurs, raconte le chemin qui a mené à sa condamnation en 2004 et comment elle a réussi à tenir bon malgré les difficultés et les étapes de son procès. Le tout avec sincérité, humour et émotion. J’ai appris beaucoup de choses sur la politique des Etats-Unis en matière de trafic de drogue et les conditions des femmes en prison. Le livre nous montre justement que tout n’est pas soit noir soit blanc, qu’il y a toujours, au contraire, un juste milieu, et ça, on le comprend encore mieux à travers les rencontres de Piper en prison.

Une histoire poignante, un récit de vie sur un sujet peut-être un peu tabou qui m’a transportée et que j’ai tout simplement adoré. Maintenant, j’ai très envie de voir la série !

 

♠♠♠♠

Ce que j’ai aimé dans Orange is the new black, le livre :

  • Les scènes de vie quotidienne
  • Les dialogues piquants entre les prisonnières
  • Le témoignage unique de Piper Kerman

Catherine « Cleary » Wolters, la véritable Alex Vause, elle aussi impliquée dans l’affaire de drogue pour laquelle Piper a été condamnée, a également sorti son autobiographie Out of Orange en 2015. Elle y livre sa version de l’histoire, et semble peu apprécier que sa vie soit mise en scène dans la série. A découvrir également.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s