Fantastique·Livres·Policier/Thriller

Le Dernier Apprenti Sorcier 1 – Ben Aaronovitch (The Rivers of London)

Titre : Le Dernier Apprenti Sorcier (Tome 1) – Les Rivières de Londres

Titre VO : The Rivers of London

Auteur : Ben Aaronovitch

Edition en anglais : Gollancz

Edition VF : J’ai Lu, Nouveaux millénaires

Genre : Policier/Fantastique

Origine : Royaume-Uni

 

 

Résumé

Suite à sa rencontre inattendue avec un fantôme, Peter Grant, jeune officier de police à Londres, apprend qu’il possède des pouvoirs et qu’il est un apprenti sorcier. Il est alors transféré dans une petite branche de la police métropolitaine qui s’occupe des affaires magiques et surnaturelles.

Peter est aussi le premier apprenti sorcier britannique depuis 70 ans. Il est vite affecté à deux enquêtes totalement différentes mais étroitement liées. Dans la première, il doit découvrir l’entité qui prend possession des gens dans la capitale et les transforme en criminels pervers. Dans la seconde affaire dont il est chargé, il doit réinstaurer la paix entre les deux dieux de la Tamise et leurs familles respectives, en guerre depuis longtemps.

 

Avis

Oubliez Harry Potter et The Magicians… Ou plutôt, mélangez-les à un monde d’enquêtes policières où surnaturel et créatures étranges font surface et vous aurez une œuvre complètement hors normes.

La saga Le Dernier Apprenti Sorcier de Ben Aaronovitch transgresse les codes des genres littéraires et nous invite dans un univers mystique et contemporain. Le concept est original : un jeune policier assigné aux tâches administratives et à la circulation qui apprend, du jour au lendemain, par le plus grand des hasards, qu’il est un apprenti sorcier. Au détour d’une ruelle de Londres où il mène l’enquête sur une affaire qui le tracasse, il rencontre un fantôme… Ses pouvoirs le rendent si spécial qu’il est alors transféré au service particulier de la police, sous les ordres de l’inspecteur Nightingale, un sorcier averti et bien plus âgé qu’on ne l’imagine.

Londres nous dévoile ses secrets dans cette saga inclassable et peuplée d’éléments magiques incroyables. Après avoir lu cette saga, vous ne verrez plus la capitale britannique, ainsi que sa rivière, du même oeil.

Ce premier tome est un tantinet long à démarrer, mais un peu avant la moitié on se laisse prendre au jeu et par l’intrigue. Le suspense est à son comble jusqu’à la fin. L’univers dépeint par l’auteur est à la fois sombre, énigmatique et merveilleux. Avec Rivers of London, j’ai eu l’impression de me retrouver dans un mélange de Sherlock (la série télé de la BBC), Doctor Who et Misfits. La saga pourrait facilement être transposée à l’écran d’ailleurs, mais ça c’est une autre histoire.

Un premier tome agréable, plein de rebondissements, mystérieux et qui pose les pierres d’une saga riche et captivante.

Les points forts: du suspense, des personnages très complexes et attachants, des créatures et une dimension magique originale, la personnification des lieux.

Les points faibles: des incohérences dans le texte, quelques passages un peu durs à suivre et où on perd le fil de l’histoire.

Note

3,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s