Fantastique

Le Prince de la Brume de Carlos Ruiz Zafon

   9782221122891.jpgAuteur : Carlos Ruiz Zafon

   Titre : Le Prince de la Brume

   Titre original : El Principe de la Niebla

   Année de parution : 1992

   Edition : Robert Laffont (2011)

   Résumé : « 1943, Angleterre. Fuyant la guerre, Max, sa soeur Alicia et     leurs parents emménagent dans un village de bord de mer. Mais des événements inquiétants se succèdent. Leur nouveau foyer semble hanté.  Une présence maléfique rôde entre ses murs. Que veut-elle ? Et pourquoi s’acharne-t-elle contre Roland, le nouvel ami de Max et d’Alicia ? En enquêtant sur ces mystères, les trois adolescents exhument d’effroyables secrets. Un être diabolique, le Prince de la Brume, réclame une dette venue du passé. Une dette dont Roland est le prix. Pour sauver leur ami, Max et Alicia doivent affronter le Prince de la Brume sur son territoire : un cargo ténébreux, effrayant, échoué dans les fonds marins » (4ème de couverture)

« Jamais malgré le passage des ans, Max n’oublia cet été où, presque par hasard, il découvrit la magie et ses maléfices. C’était en 1943, et les vents de la guerre dévastaient impitoyablement le monde. A la mi-juin, le jour même où Max fêtait ses treize ans, son père, horloger et aussi inventeur à ses moments perdus, réunit tous les membres de sa famille dans le salon et leur annonça que ce jour était le dernier qu’ils passaient dans ce qui avait été leur domicile durant les dix dernières années. La famille allait déménager sur la côté, loin de la ville et de la guerre, dans une maison au bord de la plage d’une petite localité sur le rivage de l’Atlantique. »

Séparation texte paragraphes 2

Avis

Avec Le Prince de la Brume, Carlos Ruiz Zafon signe un premier roman qui aura fait son succès par la suite et qui est suivi de deux autres romans dans une trilogie emprunte d’un surréalisme magique typique de la littérature hispanique : Le Palais de Minuit et Les Lumières de Septembre.

C.R Zafon place ses intrigues au coeur d’événements historiques atroces, souvent à l’entre-deux guerres ou pendant la seconde guerre mondiale, ce qui fait la force de ses romans. Le surnaturel qui habite ses romans, en particulier celui-ci, traduit parfaitement l’absurdité de l’époque à laquelle se déroule l’histoire.
Dès la première page, l’auteur impose son style : fluide, simple, et en même temps très agréable à lire. Il nous embarque dans un voyage dans le temps et dans des contrées inconnues, celles de la magie et parfois de l’au-delà. L’atmosphère qu’il crée dans Le Prince de la Brume est telle qu’on en a le souffle coupé jusqu’à la chute du roman.

On suit donc le point de vue de Max, à la troisième personne, qui se transforme peu à peu en enquêteur et se lance, en compagnie de sa soeur, dans des aventures dangereuses et en même temps tellement exictantes ! Max est un jeune garçon intrépide et en même temps très intelligent qui rend notre lecture aussi aventureuse que sa quête. Les liens d’amitié qui unissent les deux frère et soeur à Roland sont formidables et font de ce livre un merveilleux roman pour la jeunesse.

Ce livre se lit d’une traite, comme tant d’autres romans de Carlos Ruiz Zafon, et vous avez à peine le temps de vous y plonger et de réfléchir à ce qu’il se passe que la fin arrive déjà, bien trop vite ! Ainsi, pas de temps morts dans ce roman : des découvertes surprenantes, des jeunes enfants perdus dans un monde où plus rien n’a de sens, une atmosphère surnaturelle et de l’action… Alors qu’est-ce que vous attendez pour vous jeter dessus ?

Séparation texte paragraphes 2

J’aime énormément le style d’écriture de l’auteur : à la fois simple, sophistiqué qui nous embarque dans un univers appelant à l’évasion et où les genres se mélangent et rendent les intrigues aussi originales que tenantes. Quiconque apprécie les histoires mystérieuses et l’originalité sera servi. Par contre, ne vous attendez pas à un amalgame de culture et d’histoire : le livre se concentre réellement sur l’aspect surnaturel et le mystique plus qu’autre chose.

♣♣♣♣♣

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s